👊 On a besoin de vous pour enrichir le management de l’innovation !

🇫🇷 Cet été, testez vos connaissances sur les JOP 2024

CSRD : comment accélérer sa mise en place ?

CSRD. Cet acronyme est sur toutes les lèvres. Difficile de passer à côté du sujet en ce moment, tant la préoccupation des entreprises pour ce sujet est centrale. Oui, la CSRD arrive. Pour rappel, la CSRD (Corporate Sustainability Reporting Directive) est la directive européenne portant sur la publication d’informations en matière de durabilité par les entreprises. Son objectif : renforcer la transparence et la comparabilité des informations non financières et encourager les entreprises à adopter des pratiques plus durables.

La CSRD remplace la directive NFRD qui engageait les entreprises sur la publication d’informations non financières. Et surtout, son champ d’application est plus large et concerne un plus grand nombre d’entreprises et introduit de nouvelles exigences en matière de reporting, notamment en ce qui concerne les informations sur les risques liés au changement climatique, la biodiversité, les droits de l’homme et la gouvernance d’entreprise…

 

La CSRD porte en elle un changement de paradigme…

 

La CSRD constitue une opportunité de transformation des entreprises concernées vers un modèle durable qui exige que la RSE et la performance extra-financière soient désormais stratégiques, intégrées et pilotées.

 

​C’est aussi un formidable terrain d’intelligence collective au travers de l’instauration d’un nouveau cadre de coopération avec ses parties prenantes. La dynamique que la CSRD va créer une opportunité pour :

  • Tester de nouvelles modalités de gouvernance ouverte.
  • Revitaliser et massifier le dialogue avec ses parties prenantes internes et externes à l’aune des enjeux clés identifiés.
  • Expérimenter de nouvelles approches d’évaluation participative et d’action collective.

 

…mais c’est d’abord une course contre la montre !

 

Les entreprises concernées devront publier leur premier rapport de durabilité conforme aux nouvelles exigences pour l’exercice financier commençant le 1er janvier 2024, avec une publication des rapports à partir de 2025.

La mise en place de la CSRD représente donc aujourd’hui pour de nombreuses entreprises un défi organisationnel pour répondre à ces exigences réglementaires, tant le travail à accomplir est important. Surtout pour les entreprises moins préparées et outillées sur le sujet.

Pour se préparer à la CSRD, les entreprises doivent mener plusieurs combats de front :

  • Évaluer leur niveau de conformité actuel avec les exigences de la CSRD et identifier les écarts à combler.
  • Mettre en place des processus et des systèmes pour collecter, gérer et analyser les données nécessaires au reporting de durabilité.
  • Développer une stratégie de durabilité alignée sur les objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies et intégrant les enjeux environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG).
  • Impliquer les parties prenantes dans la définition de la stratégie de durabilité et dans le processus de reporting.
  • Former les équipes en charge du reporting de durabilité aux nouvelles exigences de la CSRD et aux meilleures pratiques en matière de reporting ESG.

Par pragmatisme, la démarche est la plus souvent approchée et gérée dans l’urgence, sans budget dédié, avec le focus reporting, et plutôt dans un mode de travail « en chambre » sans dimension collaborative d’ampleur à ce stade et de recherche de transversalité.

 

Besoin d’un coup de boost ?

 

Nous pensons en effet que ce n’est pas encore le temps d’une grande démarche d’intelligence collective qui impliquerait largement les parties prenantes, notamment les collaborateurs d’une organisation. C’est celui d’un temps court de prise de recul et de bonne synchronisation des équipes impliquées pour :

  • Continuer à accélérer,
  • Recréer de la transversalité et élargir le cercle à d’autres acteurs internes,
  • Prioriser les actions en cours (quelles actions renforcer, arrêter, compléter),
  • Retrouver de la sérénité collective malgré les contraintes.

 

C’est pourquoi nous proposons d’organiser et animer dans les entreprises un atelier « BoostCamp CSRD » d’une journée, associant les équipes internes et externes directement impliquées pour réussir l’échéance de la fin d’année.

Voici une maquette de séminaire sur une journée, alternant temps de montée en compétences collectives, de synchronisation, de co-construction, de priorisation, de projection et de mise en place de l’organisation adéquate et du bon rythme de travail.

 

©bluenove

 

Enfin, ne manquez pas le lancement de la CSRD Academy : un module pédagogique 100% en ligne pour tout comprendre sur la CSRD !

 

 
Une plateforme dédiée à la sensibilisation et l’engagement des collaborateurs des entreprises sur la CSRD (Corporate Sustainability and Reporting Directive).
 

En seulement 15 minutes, plongez dans l’univers de la CSRD et découvrez les bases essentielles qui vont redéfinir les nouveaux paradigmes de l’entreprise de demain.

Vous êtes prêt(e) à vous engager dans cette transformation ? C’est parti

 

 

 

Pour plus d’informations sur l’agenda d’un tel séminaire et son animation :  maxime.barbier@bluenove.com