👊 On a besoin de vous pour enrichir le management de l’innovation !

🇫🇷 Cet été, testez vos connaissances sur les JOP 2024

Pédagogie vs. Andragogie : comment apprennent les adultes ?

 

J’aime apprendre. C’est si important pour moi que je n’ai pas passé une seule année de ma vie d’adulte sans m’inscrire à une formation.  

En février dernier, c’était donc de nouveau la rentrée des classes.  

Je me dirige joyeusement vers les locaux du Cnam (Conservatoire National des Arts et Métiers). J’ai rendez-vous avec un cours de psychologie sociale.  

En chemin, je croise une figure familière rue du Luxembourg. Je pense bien que c’est M., le musicien, tenant un magnifique bouquet de mimosas dans les bras. La soirée commence sur une bonne note.   

Je m’installe dans l’amphithéâtre. Le cours démarre.  

10 minutes plus tard, j’ai mal au crâne et je suis incapable de me concentrer plus de 2 minutes d’affilée.  

C’est nouveau… Je ne compte plus les heures passées assise sur une chaise, essayant désespérément de rattraper un maximum d’informations dans les torrents de contenus partagés par le formateur. A maudire mon stylo 4 couleurs avant de le réajuster pour avoir moins mal à la bosse qui s’est formée sur mon majeur.  

C’est nouveau, mais c’est normal. Et le comble c’est que c’est dans cette même salle qu’on me l’a expliqué il y a peu.
 

 

Les adultes ne sont pas de grands enfants 

 

Un professeur érudit, un support pour prendre des notes, des devoirs à la maison, … Les outils classiques de la pédagogie (condensé de paidos pour « enfant » et gogìa pour « conduire ») ne sont pas adaptés aux apprenants adultes.  

3 différences clés :  

A. Pour l’adulte, se former, c’est se transformer.
L’adulte n’est pas un vase qu’on peut remplir de connaissances. Les apprenants adultes disposent en général d’un premier savoir ou d’une première expérience sur leur sujet de formation. L’apprentissage revient à transformer ces premières convictions.

B. Les adultes recherchent un retour sur investissement.
Les adultes ont besoin de mobiliser rapidement et concrètement le savoir acquis. Les bonnes formations sont celles qui engrangent des résultats directement dans le quotidien des apprenants.

C. Les adultes se forment les uns les autres.
Les adultes sont moins sensibles à l’autorité et à la contrainte. Le formateur n’a pas le monopole du savoir, sa validation n’est pas indispensable. A l’inverse, les adultes sont friands des expériences partagées par leurs ‘camarades de classe’. Pour les adultes, une relation pédagogique réellement fructueuse se construit dans la réciprocité.
 

L’andragogie ou comment former les adultes en 2023  

 

L’andragogie est un concept récent, entériné par l’UNESCO en 1980, qui propose un nouveau cadre d’apprentissage pour les adultes 

Imaginons ensemble une école nouvelle génération qui s’appuie sur les principes de l’andragogie, en opposition à une école plus « classique » :  

1) Dans cette école, tout est organisé pour que le savoir circule au mieux entre les apprenants.
La formation est cadrée par un facilitateur dont l’objectif est d’instaurer un climat propice à l’apprentissage entre pairs, avec un mécanisme de planification, de décision et d’évaluation incluant les apprenants. Ce mécanisme vise à accroître progressivement la capacité d’auto-organisation du collectif.  

 

2) Il n’y a pas d’acquisition sans motivation. Dans cette école, le désir d’apprendre est alimenté par :  

A. Des formations centrées sur un problème à résoudre plutôt que sur l’expertise d’un intervenant, sur la personne plutôt que sur le contenu. 

B. Des dynamiques sociales d’échange et de mimétisme qui poussent à se dépasser et créent un sentiment d’appartenance à la communauté apprenante. 

 

 

Toute organisation peut lancer sa propre école nouvelle génération, adaptée aux spécificités des apprenants adultes   

 

Bonne nouvelle, l’école que nous venons d’imaginer existe déjà. 

 

Mercredi 20.07.2022 à 12h, la première session de formation de l’Académie de la DGALN prend fin.  

Toutefois, les participants ne quittent pas la salle. Le collectif pétille, grisé par l’infinité de possibilités qu’offre le dispositif. Chaque participant peut être tour à tour apprenant et formateur. Le programme de l’Académie se remplit vite.  

 

La meilleure façon de former vos collaborateurs ? Les aider à se copier les uns les autres 

 

Le principe de l’apprentissage collaboratif s’avère tout à fait intuitif pour les participants.  

Les organisations n’ont pas besoin d’organismes de formation externes pour former leurs collaborateurs. Chaque organisation détient déjà une grande partie du savoir dont elle a besoin.
Il lui suffit de le révéler et d’en assurer la diffusion.  

Nous sommes convaincus qu’une révolution est en cours dans la formation au sein des organisations. Avec des mécanismes simples et conviviaux, chaque organisation est capable d’animer un collectif apprenant, et de faire un pas de plus dans sa métamorphose en une véritable organisation apprenante.  

Avec l’évolution récente des modes de travail vers plus de flexibilité et moins de présentiel, nos organisations ont tout intérêt à recréer des places centrales d’échange et de transmission. Nous sommes prêts à parier que ces places centrales vont ressembler à des écoles (mais pas aux écoles de notre enfance 😉) 

 

Mattéo vous salue depuis l’école 43, l’école interne de partage des savoirs de bluenove 

Si vous souhaitez goûter aux joies de l’apprentissage entre pairs, écrivez-nous ! Nous songeons à organiser des sessions gratuites de formation entre pairs dès la rentrée, vous trouverez peut-être quelque chose à votre goût dans notre programme.