👊 On a besoin de vous pour enrichir le management de l’innovation !

🇫🇷 Cet été, testez vos connaissances sur les JOP 2024

Bienvenue à bord, Chloé !

 

La blueteam s’agrandit avec l’arrivée de Chloé Descombes, Senior Manager.  

 

A l’occasion d’une interview, Chloé nous invite à découvrir son rôle crucial chez bluenove, ses futures missions mais aussi (et surtout) sa vision et ses convictions en matière d’intelligence collective !

 

Chloé, peux-tu revenir sur ton parcours et nous dire pourquoi as-tu rejoint bluenove ?

 

J’ai rejoint bluenove en juin dernier après un 10 années passées au sein du cabinet EY où j’ai accompagné des acteurs du secteur public et de l’économie sociale et solidaire sur la transformation de leurs fonctions financières et support (accompagnement de fusions d’établissements, diagnostics organisationnels, réalisation de modèles économiques et financiers…).

 

Néanmoins après 10 ans de carrière et riche de toute l’expérience que j’avais acquise grâce à mes clients et mes équipes, je ressentais le besoin de mettre mon énergie et mon expérience au profit d’autres projets.

A l’origine, passionnée d’art et de culture (j’ai un master en Histoire de l’Art à Paris I), je me suis beaucoup investie sur le secteur culturel (mais pas que) et travailler sur les enjeux de soutenabilité et d’efficience des établissements publics (garants du service public et de la bonne utilisation du denier public) avait du sens pour moi. Au-delà du secteur culturel je me suis également beaucoup investie dans l’enseignement supérieur.

Rejoindre bluenove, c’est adhérer à un projet, une raison d’être et des valeurs. C’est aussi rejoindre une équipe engagée, animée par des convictions profondes et l’envie de faire bouger les choses. Enfin, pour avoir eu la chance d’évoluer dans des environnements toujours très bienveillants, j’ai tout de suite retrouvé, lors du processus de recrutement, cette même bienveillance. J’ai aussi été particulièrement sensible à l’ouverture et la diversité des profils que j’ai rencontré.

 

Sur quels sujets vas-tu t’investir ?

 

Je suis amenée à travailler sur n’importe quels sujets (clients privés, publics, consultations, conversations..).

Je suis venue ici pour voir de nouvelles approches et expérimenter l’intelligence collective au sens large, donc potentiellement tous les sujets m’intéressent. Ensuite, j’ai très envie de m’investir sur les sujets de raison d’être, de dialogue des parties prenantes.

Puis, compte tenu de mon expérience, je vais développer les approches de bluenove en matière de transformation des organisations, notamment sur les fonctions support. L’intelligence collective telle que nous la pratiquons chez bluenove pourrait tout à fait s’inscrire dans ce type de démarche. On peut penser par exemple aux phases de diagnostic. Insuffler une démarche d’Intelligence collective prend tout son sens lorsqu’ils s’agit de comprendre, d’identifier des difficultés, ce qui rassemble ou au contraire ce qui divise dans une organisation, d’autant plus lorsqu’on adresse une large communauté d’acteurs.

 

 

Pour toi, le futur de l’intelligence collective, c’est quoi ?

 

Bonne question ! J’ai envie de répondre « Sky is the limit » ! Ce qui m’a plu chez bluenove c’est la dynamique pionnière et entrepreneuriale et je pense qu’aujourd’hui, le futur des organisations quelles qu’elles soient, réside dans leur capacité à se transformer, se ré-inventer et co-construire les modèles de demain.

Compte tenu des enjeux majeurs que nous rencontrons (climatiques, sanitaires, économiques, sociétaux…), ma conviction est que l’émergence des nouveaux modèles est intimement liée à l’intelligence collective car elle doit être collective, rapide et massive. De plus, l’intelligence collective porte dans son ADN la conduite du changement.