L’Agence pour l’Economie en Essonne et  l’Etablissement public Paris-Saclay, en partenariat avec la  Technology Review du Massachusetts Institute of Technology, ont le plaisir de vous convier à l’évènement :

Technologies émergentes et marchés de demain

Mardi 20 septembre 2011 de 14h à 18h

sur le site de sanofi-avantis 1, rue victor Basch à Massy (91300) ,

Gare RER B-C Massy-Palaiseau, Gare TGV

Cette conférence est consacrée aux technologies émergentes (Biotech, TIC, écoactivités…) et à leurs marchés potentiels avec une double approche comparative Etats-Unis/ France-Europe.


La conférence sera animée par Martin DUVAL, Président, bluenove

• 13h30-14h00       Accueil du public / Café gourmand
• 14h00-14h15      Discours d’ouverture
> Mohammed CHARKI, Directeur des partenariats R&D France, sanofi-aventis
• 14h15-16h15   Quels produits innovants pour demain ?
Les réponses du MIT Technology Review
- Jason PONTIN, Rédacteur en chef de la « Technology Review » du MIT
- Gilles BLOCH, Directeur des Sciences du Vivant, CEA
- Nicolas BRAUD, Responsable des Nouvelles Technologies au sein du e-lab, Bouygues SA
- Jean-Paul CHABARD, Directeur de Projet à la Direction R&D, EDF
• 16h15-16h30 Pause-café
• 16h30-18h00  Succès sur le marché : Réussite du marketing ou de la R&D ?
- Jason PONTIN, Rédacteur en chef de la « Technology Review » du MIT
- Carole OFFREDO, Directeur Marketing Monde, Exalead
- Laurent SCHMITT, VP Smart Grids Solutions, Alstom Grid
- Grégory LEMKINE, Président-Directeur Général, Watchfrog
• 18h00-18h15      Discours de clôture
- Francis CHOUAT, Président, Agence pour l’Economie en Essonne
- Pierre VELTZ, Président-Directeur Général, Etablissement public Paris-Saclay
———————————————————————————————–

Pour accéder au programme complet : cliquer sur ce lien Programme
———————————————————————————————–

Pour vous inscrire (avant le 15 septembre) pour assister à la conférence et voter pour les technologies présentées, cliquez sur ce lien Inscription et Vote
———————————————————————————————–



Présentation synthétique des technologies présentées:

Catégorie : Biotechnologie/Biomédical/Sciences du Vivant

1) Le génome du cancer (Elaine MARDIS, Institut du Génome, Université Washington de Saint-Louis)
Elaine Mardis, co-directrice de l’Institut du génome à l’Université Washington de St. Louis, travaille à décoder les mystères du cancer en déchiffrant la carte génétique de cette maladie. Ses travaux sur le séquençage de l’ADN des cellules cancéreuses ouvrent de nouvelles perspectives thérapeutiques pour les patients et ses conclusions offrent de nouveaux axes de recherche.

2) La séparation chromosomique (Stephen QUAKE, Université de Stanford)
Stephen Quake, biophysicien à l’Université de Stanford, travaille sur une solution permettant de lire plus précisément l’ADN pour améliorer l’approche thérapeutique. À partir d’une puce microfluidique, S. Quake est capable de séparer les 23 paires de chromosomes du génome humain pour les analyser individuellement. En permettant d’identifier plus facilement les différences entre les chromosomes, cette technologie pourrait avoir un impact retentissant sur la recherche fondamentale sur le génome et la médecine individualisée.

3) Les cellules synthétiques (Daniel GIBSON, J.Craig Venter Institute)
Daniel Gibson, du J. Craig Venter Institute, conçoit et produit des génomes à partir de rien… une véritable prouesse qui pourrait décupler les possibilités de la génétique. Les travaux de D. Gibson pourraient permettre d’accélérer la création de vaccins et de bactéries productrices de biocarburants.

Catégorie : TIC/Internet/Logiciels

4) L’indéxation sociale (Bret TAYLOR, Facebook)
En cliquant sur « J’aime », des millions d’adeptes de Facebook permettent de décrypter ce qui intéresse les internautes. Bret Taylor, directeur de la technologie chez Facebook, travaille sur différentes initiatives visant à utiliser ces informations pour donner aux sites Web une idée de ce qui est susceptible de vous intéresser… même si vous ne les avez jamais visités.

5) Les interfaces gestuelles (Alexander SHPUNT, PrimeSense)
Alexander Shpunt, de la société PrimeSense, a mis au point un système de vision en 3D qui permet à quiconque de commander un ordinateur par de simples gestes : une technologie déjà adoptée par Microsoft pour son capteur populaire Kinect, qui complète la console de jeu Xbox 360. Kinect ne représente que les premiers balbutiements de ce qu’il voit comme une véritable révolution de l’interface gestuelle, qui risque bien de transformer notre manière d’interagir avec nos téléviseurs, voitures et écrans d’affichage.

6) Le cryptage homomorphique (Craig GENTRY, IBM)
Craig Gentry, chercheur chez IBM, travaille sur un système de cryptage qui permettrait d’éliminer les risques d’atteinte à la sécurité qui font aujourd’hui hésiter beaucoup d’entreprises à utiliser le cloud computing pour l’analyse et l’exploration de leurs données. Cette solution permet en effet d’analyser des données chiffrées sans décryptage, permettant ainsi aux entreprises d’envoyer des informations à des fournisseurs de cloud de manière parfaitement sécurisée.

7) Le cloud streaming (Steve PERLMAN, OnLive)
Steve Perlman, de la société OnLive, permet aux logiciels hautes performances de conquérir l’univers des appareils mobiles. La technologie mise au point par OnLive permet donc aux appareils mobiles d’accéder à des logiciels d’édition de contenus vidéo, à des outils de création architecturale et à d’autres applications graphiques puissantes tournant dans des centres de données. La lecture en continu de films pourrait ainsi être accélérée et rembobinée en temps réel, et les écoles du monde entier pourraient accéder aux logiciels.

8- Le code « crash-proof » (June ANDRONICK, Centre national de recherche en technologies de l’information australien )
Un code « crash-proof ». June Andronick du NICTA, Centre national de recherche en technologies de l’information australien, offre une solution pour renforcer la sécurité des logiciels stratégiques. J. Andronick et ses collègues s’appuient sur l’analyse mathématique pour démontrer la fiabilité du noyau d’un système d’exploitation, renforçant ainsi la fiabilité des ordinateurs au sein de différents systèmes, et notamment dans la sphère médicale.

Catégorie : Technologies vertes/Eco-activités/Matériaux

9) Les batteries à électrolytes solides (Ann Marie SASTRY, Sakti3)
La société Sakti3 est à l’avant-garde de l’une des pistes possibles pour alimenter une nouvelle génération de voitures. Sa fondatrice, Ann Marie Sastry, travaille sur la possibilité de produire en masse des batteries au lithium plus légères et moins coûteuses pour rendre les véhicules électriques plus compétitifs.

10) Les transformateurs intelligents (Alex HUANG, Université de la Caroline du Nord)
Alex Huang, professeur en génie électrique à l’Université d’État de Caroline du Nord, travaille à la modernisation de réseaux électriques vieillissants. Il a créé l’événement en développant un transformateur capable de réduire notre dépendance aux combustibles fossiles via l’exploitation facilitée des sources modestes d’énergie plus propre. En répartissant mieux l’énergie, les transformateurs du professeur Huang pourraient donc renforcer la résilience et l’efficacité des réseaux électriques.